Hébergement



Nous avons négocié pour vous des tarifs préférentiels dans une résidence hôtelière située entre les salles de cours et la salle des soirées. Vous pouvez donc vous déplacer à pieds.

Pour réserver et activer le code promo, rendez-vous sur leur site web.

Commencez votre réservation en entrant le code promotionnel suivant : avril14
Sélectionnez l'Offre Privilège.

47€/nuit pour un studio (2 personnes)
74€/nuit pour un duplex (4 personnes)

Ne réservez pas vos petit-déjeuners en ligne (le code promo ne les prend pas en charge). Une remise vous sera faite sur ceux-ci en les réservant sur place.

Adresse :
City Résidence Bordeaux
14 bis place Paul et Jean-Paul Avisseau
33300 BORDEAUX
05 57 85 47 50


Tourisme


Bordeaux
Gironde
Aquitaine

---


La ville de Bordeaux a un riche passé historique. Les quartiers pittoresques sont nombreux et pour la plupart constitués de petites ruelles pavées en sens unique où la circulation est difficile. Mais ils sont très agréables pour les piétons. Parmi les quartiers les plus sympathiques, le quartier des Chartrons au nord de la ville laisse au centre ville son agitation, privilégiant le calme et les rencontres entre amis.

Pour ce quartier, comptez environ 3 heures (hors visite des musées).

Débutez votre visite par l'esplanade des Quinconces et son monument aux Girondins. Au passage, admirez les statues de Montaigne et Montesquieu.

Prenez ensuite la rue du maréchal Foch et tournez à droite vers la rue Férrère. Vous arrivez devant le CAPCmusée d'art contemporain. Il s'agit de l'un des musées les plus pertinents en la matière. Vous serez aussi conquis par le bâtiment construit selon les plans des basiliques d'époque.

Poursuivez, ensuite, vers la rue Notre-Dame. Vous pénétrez dans le quartier fort agréable des antiquaires. Les boutiques se succèdent, et les rues se rétrécissent. Il est particulièrement dépaysant de déambuler dans ce quartier.

Il se dégage une ambiance à la fois arty et touristique qui accueille immédiatement les passants. Sur la droite, vous pourrez admirer le Temple de l'église réformée des Chartrons. Tandis que sur la gauche, se dresse l'église Saint-Louis et son orgue classé monument historique.

Quelques mètres plus loin, sur la droite vous apercevrez la Cité mondiale. Conçue selon les plans de l'architecte bordelais Michel Petuaud-Letang, le bâtiment présente une large façade de verre d'où se dresse une tour ronde. On se croirait dans le quartier de la Défense à Paris (en beaucoup plus petit, bien sûr).
La Cité mondiale fut inaugurée en 1992, et il s'agit aujourd'hui d'un centre d'affaires.

Enfin, revenez sur vos pas et terminez votre circuit par le jardin public. C'est l'occasion de se relaxer au bord du plan d'eau et de profiter de la très belle végétation environnante. Au passage, si le temps vous le permet, découvrez le muséum d'histoire naturelle présent au sein même du parc.

Source : L'Inernaute


Nous avons oublié de nos jours l'animation portuaire qui régnait sur les quais des Chartrons jusqu'au siècle dernier.

Un tableau du peintre bordelais Lacour de 1804, exposé au Musée des Arts Décoratifs, en restitue bien l'atmosphère. Entre les berges de la Garonne et la ligne des riches façades des maisons de négociants, tout un peuple de marins et de manoeuvres contribuait aux activités du commerce, au milieu des caisses et des barriques débarquées des gabares où on les avait chargées depuis les gros navires marchands ancrés dans la rade. Des plantations de tilleuls et deux fontaines donnaient à l'ensemble le caractère d'une promenade attractive et non dépourvue de charme.

S'il doit son nom au couvent des Chartreux qui s'y était établi à la fin du XIVe siècle, le faubourg des Chartrons doit sa richesse au commerce du vin qu'y pratiquèrent les marchands anglais, puis les hanséates venus du nord de l'Europe.

Le flamand Conrad Gaussen en pratiqua l'assèchement au début du XVIIe siècle. Dès lors cette longue file de maisons sur pignons formait la "façade" des quais. Deux maisons dites hollandaises en sont le seul vestige aujourd'hui.

L'essor du commerce colonial venant s'associer à celui des vins permit la formidable croissance de Bordeaux pendant la seconde moitié du XVIIIe siècle. Les négociants enrichis se firent construire de somptueuses habitations dont il reste de nombreux témoins architecturaux.

A la veille de la Révolution, le faubourg dépassait l'actuel cours de Verdun, s'étendait au nord vers Bacalan où s'établirent les grandes manufactures bordelaises sous la Restauration, et au Sud l'ancien Pavé des Chartrons, au-delà duquel se trouvaient les glacis du Château Trompette. La destruction de ce fort permit d'établir, dans la première moitié du XIXe siècle, l'esplanade des Quinconces et les Entrepôts Lainé.

Source : Bordeaux Tourisme