Pour des raisons d’espace, le nombre de places est limité à 20 couples par niveau. Il est conseillé de s’inscrire en couple. Nous vous remercions de respecter votre niveau, les professeurs se réservent le droit de vous rediriger.


Le Lindy-Hop


Niveau 1 (débutant) : vous avez moins d’un an de pratique
Niveau 2 (initié/intermédiaire) : vous pratiquez en continu depuis un à deux ans
Niveau 3 (intermédiaire/avancé) : vous pratiquez en continu depuis plus de deux ans
Niveau 4 (avancé) : vous pratiquez depuis plus de trois ans et vous suivez des stages régulièrement
Niveau 5 (avancé + ) : vous êtes un habitués des pistes swing, on vous voit partout, dans plusieurs stages en France et à l’étranger. Plus rien ne vous fait peur, vous avez acquis tous les principes de bases depuis longtemps

Le Lindy-hop est un mélange de plusieurs danses provenant des quatre coins des États-Unis, principalement le Charleston, le Texas-tommy le Black-bottom et le Turkey-trot. Le Lindy Hop est une danse de couple acrobatique extrêmement riche et diversifiée, qui repose sur un rythme à huit temps et se danse sur des musiques de jazz swing.
Cette danse s'est développée dans la communauté noire-américaine principalement au Savoy Ballroom de Harlem (New York) vers la fin des années 1920 grâce à des danseurs comme George "Shorty" Snowden et Leroy "Strech" Jones. C'est George Snowden qui aurait donné le nom à cette danse après la traversée de l'Atlantique par l'aviateur Charles Lindbergh (surnommé Lindy) en 1927. Lors d'une compétition, en 1935, Frankie Manning et sa partenaire Freda Washington éliminent Shorty et sa partenaire Big Bea avec une figure acrobatique de Lindy jamais réalisée.

Cette danse laisse une grande place aux improvisations personnelles et permet aux danseurs de s'exprimer individuellement dans un "shine step" dans une position d'ouverture "breakaway step", car une figure peut ne pas être entièrement guidée. Dans les figures de base les positions de départ et d'arrivée sont ouverte (face à face) ou fermée (côte à côte):
- lindy turn : position ouverte vers position ouverte
- circle : position ouverte vers position fermée
- swing out : position fermée vers position ouverte

Dans la partie guidée de ces figures de base, la communication entre partenaires passe par la "connexion" entre avant-bras gauche du danseur et avant-bras droit de la danseuse et le placement de la main droite du danseur dans le dos de sa partenaire. Pour ce faire une tonicité musculaire entre le bras du danseur et le bras de la danseuse, est nécessaire.
Il faut attendre la seconde guerre mondiale pour que le Lindy traverse l' Atlantique. Il sera dansé par les soldats américains à Londres, dans les caves parisiennes et partout où l' on joue le Jazz, mais évolura rapidement pour donner naissance en France au Be Bop en 1947 et au Rock'n'Roll en 1950. La manière la plus courante de danser le lindy hop est appelée le "Savoy style" originaire de New York. Il existe aussi le "Holywood style" venu de la côte ouest des États-Unis. Le Lindy-hop est encore aujourd'hui la danse swing la plus dansée en Amérique, et est très en vogue dans le monde depuis le renouveau swing des années 90 relancé par des orchestres de modern swing.

La fièvre se propage dans beaucoup de pays d'Europe...

Source Swing-Time.fr




Le Balboa


Niveau 2 (initié/intermédiaire) : vous pratiquez en continu depuis un ou deux ans ou vous avez plusieurs stage a votre actif
Niveau 3 (avancé) : vous pratiquez en continu depuis plus de deux ans et/ou vous vous rendez très régulièrement dans des stages pour pouvoir apprendre mais aussi pratiquer

Le Pur Balboa d'origine est une danse de couple swing née dans les années 1920 sur la côte Ouest des États-Unis, en Californie. Son nom est en relation avec la péninsule de Balboa près de San Diego pour certains et avec le Pavillon de Balboa, centre balnéaire transformé en Balroom en 1923, à Newport Beach, petite ville au sud de Los-Angeles pour d'autres. Ce Pur Balboa dérivé du Collegiate Shag se dansait dans une position très rapprochée, car le dancing "Rendez-Vous Ballroom", ouvert en 1928 à Balboa-Newport Beach, était très fréquenté et l'espace restreint.
Le Pur balboa se dansait uniquement en position fermée et sans séparation (breakaway). Il se caractérisait par un maintient bien droit des deux partenaires, se tenant en contact étroit et permanent poitrine contre poitrine. Les seules variations possibles étaient les changements de direction. La simplicité et l'économie des mouvements de cette danse convenaient parfaitement aux tempos rapides en vogue à l'époque.

Le Bal Swing, qui fut créé une dizaine d'années après, vers 1936, autorise des variations en position ouverte : tours (come around), inclinaisons (paddle) et même des kicks (lollies).

De nos jours les deux ne font plus qu'un appelé Balboa. Les traits caractéristiques de cette danse sont une connexion danseur-danseuse par le buste et le bassin en position fermée, et un pas de base glissé. C'est une danse de contact ou les sensations ressenties par les danseurs sont proches du Tango. Le Balboa se danse le plus souvent en 8 temps sur des musiques swing, et ses jeux de jambes sont plus particulièrement adaptés aux tempos rapides, sans exclure pour autant les tempos lents. Il peut être incorporé au Lindy hop.

Maxie Dorf et Lolly Wise, grands danseurs de Balboa, apparaissent en 1938 dans le film "Start Cheering" de Albert S. Rogell.
Sylvia Sykes est la fille spirituelle du Balboa. Formée par Maxie Dorf et Dean Collins, elle enseigne le Balboa depuis 20 ans aux USA, en Europe et en Australie.

Source Swing-Time.fr